A découvrir
77, rue de la République, 69002 LYON FRANCE. Tel : +33 (0)4.72.41.82.23 Aestetikas - Docteur Van der Stegen












Liens

Plan de site

 
Schema : Chirurgie mammaire (remodelage glande mammaire)

Réduction mammaire : Lifting du sein

La ptose est l'évolution naturelle du sein.
Elle résulte du vieillissement cutané (perte d'élasticité), de modifications de volume du sein (grossesse, allaitement) et bien entendu de la pesanteur d'autant plus que le sein est lourd.

L'hypertrophie mammaire, glandulaire, graisseuse ou mixte est souvent invalidante.
Une poitrine trop lourde est responsable de douleurs du dos voire de déformation de la colonne vertébrale.
D'autre part, elle entraîne souvent, en particulier chez la jeune femme un complexe psychologique.
Pour ces raisons, une partie de l'intervention est prise en charge par l'Assurance Maladie.


Chirurgie mammaire : L'intervention

Elle se pratique sous anesthéie générale et dure 1 heure 30 à 2 heures.
Le geste consiste en une réduction du volume si nécessaire, et un remodelage esthétique du sein qui est remonté. La cicatrice est autour de l'aréole et verticale sous l'aréole.
Lorsqu'une réduction mammaire ou un lifting important sont effectués une cicatrice horizontale dans le sillon est parfois nécessaire.
L'hospitalisation est de 24 à 48 heures. Cette intervention est également possible pour une augmentation mammaire


Les suites de l'intervention chirurgicale

Les douleurs sont modérées.
Des pansements tous les 2 jours sont pratiqués et le port d'un soutien-gorge jours et nuits est indispensable durant 3 mois. Des ecchymoses et des troubles de la sensibilité du sein sont habituels et s'estompent progressivement.
Les ablations de fils sont pratiqué aux 6e et 21e jours environ. Les seins, toujours un peu figés les premiers temps, s'assouplissent et se déroulent naturellement sur 6 à 12 mois.
Les cicatrices souvent rosées au début, blanchissent en 6 à 24 mois mais nécessitent un suivi attentif avec, parfois, l'utilisation de crèmes et patchs afin de les minimiser.


Lifting du sein : avant opération
Lifting du sein : après opération

Les complications

Hormis les complications classiques et rares de tout acte chirurgical (accidents anesthésiques, hématomes, infection, problèmes de cicatrisation) il existe peu de problèmes spécifiques aux réductions mammaires.
Le principal risque est l'aspect cicatriciel qui est parfois décevant avec une cicatrice longtemps inflammatoire et élargie en particulier autour de l'aréole. Un camouflage efficace par tatouage peut-être alors proposé.
Dans la technique classique dite "à pédicule supérieure", l'allaitement n'est plus possible ultérieurement. Des asymétries de taille ou de hauteur des aréoles et des volumes mammaires sont rares.

Réduction mammaire : avant tatouage pour masquer une cicatrice
Reduction mammaire : après tatouage pour masquer une cicatrice




lien vers les articles du blog sur la reduction mammaire
La reduction mammaire...