Hygiène de vie
77 rue de la République, 69002 LYON FRANCE. Tel : +33 (0)4.72.41.82.23 Aestetikas-Docteur Van der Stegen









Liens

Plan de site

 

Hygiène de vie et chirurgie esthétique

Si la chirurgie réparatrice ou esthétique peut vous aider à « mieux vivre » vous vivrez cependant d’autant mieux que vous serez en bonne santé physique et psychique. Par ailleurs, les suites de votre intervention seront d’autant plus simples et rapides que votre organisme sera en pleine santé. Malheureusement nos sociétés occidentales, si elles ont beaucoup progressé dans certains domaines, ont apporté « malbouffe », pollution et stress. Ainsi, l’espérance de vie n’a jamais été aussi haute mais les taux de plus en plus élevés d’obésité, de cancers (des jeunes et des enfants) et de suicides risquent d’inverser le processus.
Nous vous proposons donc de parcourir les lignes suivantes qui vous permettront peut-être de « mieux vivre » ou tout du moins d’intégrer votre démarche esthétique dans une réflexion plus vaste sur le bien être et la santé.

Hygiène de vie: Alimentation

L’alimentation occidentale actuelle est inadaptée et responsable d’une épidémie d’obésité et de cancers. Ceci est dû, entre autres, aux effets pro-inflammatoires de notre mode alimentaire avec tout particulièrement une surconsommation de sucre et d’oméga 6.
Nous vous suggérons donc de respecter certaines règles en adoptant une alimentation anti-inflammatoire qui favorisera la disparition des douleurs et des oedèmes, l’évolution favorable des cicatrices et l’absence de complications postopératoires.
Favoriser les aliments à index glycémique bas ou régulateur de la glycémie. L’index glycémique quantifie la rapidité avec laquelle les sucres d’un aliment sont absorbés dans le sang et par conséquence l’importance de la sécrétion d’insuline dont le rôle est d’abaisser la glycémie en stockant ces sucres sous forme de graisse. Par ailleurs l’insuline stimule la production d’IgF1 qui est facteur de croissance très pro-inflammatoire. Alimentation équilibrée

ALIMENTS A EVITER (index glycémique élevé) ALIMENTS RECOMMANDES (index glycémique bas)
Sucres : blanc ou roux, miel, sirop d’érable, de maïs, dextrose Extraits sucrants naturels : sirop d’agave, Stevia, chocolat noir (+ de 70%)
Farines blanches : pains blancs, pâtes (surtout trop cuites), riz blancs, pâtisseries, viennoiseries, céréales de petit déjeuner raffinés et sucrés, galette de riz Céréales complètes et mélangées : pains multi céréales ou au levain ancien, riz complet ou basmati, pates complètes ou semi complètes (ou aldente), quinoa, avoine, millet, sarrasin, boulgour
Pommes de terre, corn flakes, riz soufflé Patates douces, lentilles, pois, haricots Flocons d’avoine (porridge), All Bran
Confitures, fruits cuits au sucre, fruits en sirop Fruits naturels lavés et/ou épluchés Légumes (crucifères, carottes, citrouilles, tomates, betteraves, épinards…
Boissons sucrées : jus de fruits industriels, sodas Alcool en dehors des repas Eaux, Thés verts 1 verre de vin par jour au cours d’un repas
  Ail, oignons, échalotes
Favoriser les aliments riches en Oméga-3
Favoriser les aliments riches en Oméga-3
Favoriser les aliments riches en oméga-3
Le déséquilibre dans notre alimentation en faveur des oméga-6 augmente l’inflammation (oedèmes, cicatrices hypertrophiques), la coagulation (phlébites…) et la croissance des cellules graisseuses et cancéreuses.
Ce déséquilibre est essentiellement dû au type d’alimentation industrialisée du bétail et des volailles (maïs+++) lui-même riche en oméga-6.
ALIMENTS A EVITER (riches en oméga-6) ALIMENTS RECOMMANDES (riches en oméga-3 ou anti-inflammatoires)
Huiles végétales (maïs, tournesol…) Huiles hydrogénées (margarines, pains de friture) Huiles d‘olive, de noix, de colza, noix, noisettes, amandes, noix de pecan
Viandes rouges, charcuteries Viandes bio ou label « Bleu-blanc-coeur»
Produits laitiers 1 ration lactée bio par jour, yaourt ou lait de soja
Oeufs OEufs bio
  Poissons (maquereaux, sardines, saumons…)
  Herbes et épices (curcuma, menthe, thym, basilic, persil, ail, oignon, cannelle, gingembre…)
Compléments alimentaires
La supplémentation régulière en vitamines, minéraux voir hormone n’est pas anodine et nécessite, de notre point de vue, une prise en charge par un médecin spécialiste de l’anti-âge.
Cependant nous pensons que la prise régulière de suppléments de magnésium, oméga3 et vitamine D3 (au moins en période hivernale) est actuellement justifiée et sans risque à dose contrôlée.
Compléments alimentaires

Hygiène de vie: Pollution et pesticides

Tous les produits de dégradation et de traitement des cultures (pesticides et insecticides) sont responsables d’allergies et de cancers. D’autres que l’on trouve dans certains parfums, colles, plastiques ou autres ne valent guère mieux.
Pollution et pesticides Dans la maison ou « au bureau » :
nous passons environ 80% de notre temps à l’intérieur de bâtiments à respirer des quantités variables de COV (composés organiques volatils) comme le formaldéhyde, le lindane, le toluène, des éthers de glycol émis par différentes colles, bois agglomérés, moquettes et peintures. A ces polluants il faut rajouter les gaz de combustion (fumées de cigarette, chauffage…), le radon, les champs électromagnétiques et même les moisissures !
De nos jours, pour des raisons d’économie d’énergie, les constructions sont devenues étanches et le renouvellement d’air se fait essentiellement par des systèmes de ventilation mécanique plus ou moins performants. Nous vous conseillons donc d’aérer plusieurs fois par jour.

Dans la vie courante :

A EVITER autant que possible REMPLACER par
Perchloroéthylène du nettoyage à sec Aérer plusieurs heures ou préférer un autre type de nettoyage
Déodorants avec anti transpirant contenant de l’aluminium Déodorants naturels
Cosmétiques contenant des oestrogènes ou hormones placentaires (produits pour cheveux afro), phtalates et parabènes (parfums, lotions, shampoing, vernis à ongles, crèmes solaires…) Cosmétiques sans ou bio
Pesticides et insecticides chimiques de maison Pesticides à base d’huiles essentielles, d’acide borique… voir www.panna.org
Chauffer de la nourriture ou des liquides (biberons…) dans des récipients en plastique qui contiennent des PVC Utiliser des récipients en verre ou céramique
Produits de nettoyage courant : lessive liquide, désinfectant de cuvettes de toilette qui contiennent généralement des alkyphénols Produits écologiques ou verts (Ecolabel européen), vinaigre blanc (sols et surfaces)…

Fruits et légumes :
Une pomme, avant d’arriver sur l’étal de votre commerçant subit 5 à 7 traitements pesticides. Il en est de même pour la plupart de nos fruits et légumes (poires, pêches, nectarines, fraises, cerises, framboises, raisins, poivrons, céleris, haricots, laitues…).
Mieux vaut manger des légumes et des fruits, y compris lorsqu’ils portent des traces de pesticides, que de ne pas en manger mais il est important de les laver et éplucher autant que possible.
Manger des oranges

Hygiène de vie: Sport et activité physique

Sport et activité physique L’activité physique modifie la physiologie :

Elle réduit la quantité de tissus adipeux, principal site de stockage des toxines. C’est donc la première méthode de « détoxification ».

Elle réduit les excès hormonaux d’oestrogène et de testostérone qui stimulent le développement de certains cancers (sein, prostate, ovaire, utérus, testicule) et l’inflammation en général (cicatrices…)

Elle réduit les taux de sucre dans le sang et donc les secrétions d’insuline et d’IGF, pro-inflammatoires que nous avons déjà évoqués.

Enfin, elle stimule les défenses immunitaires et réduit le stress.


Il apparaît donc clairement qu’une activité sportive est indispensable à une bonne hygiène de vie.
Une demi heure de marche par jour à rythme normal six jours sur sept est un minimum.

Hygiene de vie: Gestion du stress

Le stress est très certainement un des grands responsables du « mal être » et retenti d’autant plus sur notre organisme qu’il est dépresseur immunitaire.
Indépendamment des traumatismes et cicatrices psychiques que nous avons tous, plus ou moins, et pour lesquelles différentes approches sont possibles (psychanalyse, psychothérapie, thérapies comportementales, EMDR…), il existe une technique simple, basée sur la respiration, qui permet de déstresser durablement. Un entraînement de quelques semaines, à raison de 5 minutes trois fois par jour est nécessaire. La progression dans la capacité de relâchement est d’ailleurs mesurable grâce à l’enregistrement de la cohérence cardiaque. Nous vous proposons le lien suivant Explication sur la cohérence cardiaque - Système Coeur-Cerveau sur 3 courtes vidéos explicatives du Dr David Servan-Schreiber
Libre à vous d’approfondir ensuite en vous orientant sur des techniques de méditation par exemple.
Gestion du stress

Page inspirée entre autres par:
Anticancer - David Servan-Schreiber - Ed Robert Laffont Santé, mensonge et propagande - Thierry SOUCCAR et Isabelle ROBARD - Ed du Seuil La Nutrition


lien vers les articles du blog sur l'hygiene de vie